Steaks surprises et leur sauce roquefort meilleure qu’à l’Hippo…

22 avril 2012

Toujours dans un état d’ouverture d’esprit permanente (et ça, c’est pour toi public, car c’est pas toujours agréable)(si, en fait, c’est toujours agréable), j’ai testé pour vous le site Un Tour en Cuisine (oui, vous pouvez cliquer, c’est moderne ici)

Alors, le principe, c’est très simple… On est dimanche matin, il est 8h45, et je dois faire une recette prise chez Nathalie du blog Une cuisine pour Voozenoo et la publier ici même d’ici 9h… Et en même temps, la pauvre Aurélie du site Mes Envies et Délices, qui a eu la malchance de tomber sur moi, doit essayer de publier sur son blog une des rares recettes que j’aurais pu publier ici… Mais bon, chacun son problème, ce matin, il faut que je me recentre sur mon challenge personnel.

Il est donc 8h48 à l’heure actuelle, ça fait 1 grosse heure que je suis rentré de boîte, donc forcément très frais et d’attaque, je décide de choisir une recette pour vous qui soit rigolote et pas trop compliquée (10 minutes, putain, il ne reste plus que 10 minutes !), mais par contre, je me lance un autre challenge… Celui de cuisiner dans la cuisine la plus petite du monde (que je connaisse en tout cas). On est dimanche matin, ça roule bien pour sortir de Toulouse, direction donc Bastille à Paris pour cuisiner chez Romain, le meilleur acteur du monde (que je connaisse).

Et valaaa la cuisine dans laquelle je vais devoir bosser !

 

(Si vous vous posez la question, oui, le plan de travail a aussi une fonction de machine à laver, c’est une vraie cuisine parisienne moderne).

Bon maintenant, il est 8h52 (oui, ça bouchait un peu à l’entrée du périph), donc il est temps d’introduire la recette. Et pour cela, mettons nous en situation : vous êtes tranquille chez vous un soir, prêt à regarder Thalassa en charentaises devant un cassoulet en boite froid, quand vous recevez un coup de fil de 3 potes qui débarquent manger à l’improviste (oui, je sais, vous avez vraiment des potes galériens en carton, mais imaginons…). En temps normal, vous leur auriez fait des pâtes et du steak haché, vite fait bien fait, mais là, vous arrivez vite à imaginer leur réaction :

– « Des pâtes et du steak ? Tu te fous de notre gueule, j’aurais pu le faire chez moi ça… »

ou bien

– « Alors c’est toi Riton qui a un blog cuisine ? Mais tu racontes quoi dessus, la météo ? »

ou encore

– « C’est bien la peine de se taper Top Chef tous les lundi pour nous sortir ça… »

Eh bien grâce à Nathalie, on va essayer de les manipuler un peu et leur faire fermer leur gueule par anticipation, et on va leur proposer :

« Les steaks surprises du chef et leur sauce roquefort (et des pâtes) »
(Pas de panique, vous allez voir, c’est quasiment la même chose…)

Bon alors, pour cette jolie petite recette simple, disons pour 2 personnes (oui, le coup des 3 potes, c’était juste une hypothèse, si c’est vraiment le cas, multipliez par 2), il vous faudra :

  • Environ 300 grammes de boeuf haché frais du boucher (comme moi, vous pouvez ensuite le ranger dans un emballage Charal)
  • Du roquefort, que vous aurez été chercher chez votre gentil crémier en Aveyron, environ je sais plus moi, disons 150 grammes, c’est possible ? (comme moi, vous pouvez ensuite le stocker dans un emballage de Saint Agur qui d’ailleurs, abus total, est du bleu et pas du roquefort)
  • Un pot de crème fraiche épaisse
  • 2 petites échalotes
  • De la muscade, de l’origan
  • Des pâtes

 Et c’est parti !

1) On va commencer par faire 2 jolies boules avec notre boeuf haché, et faire un petit trou dedans, comme si vous faisiez un puit… en forme de trou…

2) On remplit les trous avec des morceaux de roquefort (ou de bleu si vous êtes un raté comme moi)

 

3) On aplatit bien le tout pour que ça fasse un steak haché d’une forme à peu près normale… Le roquefort sera donc invisible, d’où la surprise ! Un peu comme une fève dans une galette des rois (une fève qui sentirait plus que d’habitude). On envoie un peu d’assaisonnement sur les steaks avant cuisson…

4) On laisse ça sur un côté de la machine à laver du plan de travail, et on va maintenant s’attaquer à notre sauce roquefort. Commencer par chercher dans la cuisine de votre pote le couteau qui coupe le moins du monde, et émincez vos échalotes.

 5) On les fait légèrement revenir dans une casserole avec un peu d’huile, puis on ajoute la crème, et on va ensuite incorporer le reste du roquefort en petits morceaux, petit à petit (si vous avez mis tout le roquefort dans les steaks, sérieux vous faites chier… Rouvrez les steaks et piquez du roquefort). Une fois que tout aura bien fondu, vous ajoutez un peu d’origan, un peu de muscade râpée, et vous aurez une jolie sauce roquefort comme ça.

6) Vala ! Maintenant, vous faites quelques pâtes, et vous servez avec les steaks que vous aurez fait revenir à la poêle (comme d’habitude, hein, un peu d’huile, on met le steak, pschhhh, on retourne, pschhhh, c’est prêt), et un peu de sauce sur le steak…

7) Et si vous voulez pousser le vice des calories à son maximum, ou si vos amis n’aiment pas le roquefort et que vous voulez les faire dégager vite, mettez une bonne tartine de sauce sur les pâtes également (mmmhh, trop bon).

8) Bon, et je voudrais pas complétement vous foirer la surprise donc je vais essayer de vous montrer ce que ça donne à l’intérieur, mais avec une photo archi-pourrie prise super mal (comme toutes les autres photos d’ailleurs).

Il est à présent 8h59 pile, on a réussi à servir de belles assiettes avec une jolie surprise, plein de roquefort, et franchement, c’est super bon (c’est sûr que c’est meilleur si vous aimez le roquefort, bien évidemment). Bon allez, avant d’aller dormir maintenant, allons voir si Aurélie a réussi à sortir quelque chose de mon blog (j’espère qu’elle a choisi les escargots) !

Maintenant, on retourne à Toulouse, et dodo… Bonne nuit !

 

14 commentaires pertinents

  1. Riton le 30 mai 2012 à 18 h 04 min

    Et je me donne beaucoup de mal pour toujours autant te distraire ! ;) Après tout, tu es ma plus ancienne (j’ai pas dis vieille tu remarqueras) lectrice !! Des grosses bizz ma petite Carine !

  2. Ka le 22 mai 2012 à 12 h 29 min

    « une fève qui sentirait plus que d’habitude »… la phrase après laquelle tout dérape ;)) j’adoore, tu me feras toujours autant rire :D
    Bizz ma Ritoune

  3. Riton le 21 mai 2012 à 10 h 22 min

    C’est juste question d’habitude, à force, ça devient presque automatique, tout comme le fait de rentrer chez toi (tu ne sais plus comment tu es arrivé, mais tu es bien arrivé donc c’est l’essentiel)… Et si tu n’es pas rentré seul, félicitations, remplace le roquefort par de la mozzarella ;)

  4. Solenne le 10 mai 2012 à 19 h 03 min

    La vache, cuisiner en sortant de boîte, c’est hardcore, tu as toute mon admiration. Je trouve ta recette particulièrement adaptée à un lendemain de cuite (si tu es rentré seul, sinon le roquefort…).

  5. Riton le 24 avril 2012 à 0 h 17 min

    C’est super gentil, tu es la bienvenue ici quand tu veux !

  6. Riton le 24 avril 2012 à 0 h 14 min

    Merci ! J’aime ta façon de laisser des commentaires, ça fait plaisir ! ;)

  7. Riton le 24 avril 2012 à 0 h 13 min

    Ravi que ça t’ai fait plaisir et merci de reconnaître l’effort sur le trajet !!

  8. Riton le 24 avril 2012 à 0 h 12 min

    Non, pas de souci, aucune honte à choisir la facilité ! ;) Et tout le monde ne peut pas avoir fait d’études vétérinaires !! ;) (moi le premier)

  9. Riton le 23 avril 2012 à 18 h 45 min

    N’est-ce pas !

  10. Délices de tous les jours le 22 avril 2012 à 18 h 03 min

    Quelle surprise ces steaks !!!

  11. Pamotte le 22 avril 2012 à 14 h 01 min

    Je viens de découvrir ton blog grâce à Aurélie qui a pioché une recette chez toi pour le tour en cuisine. elle m’a intrigué en décrivant ton blog. Je crois que je vais adorer ton blog hi hi !

  12. Mu le 22 avril 2012 à 12 h 29 min

    j’aime ta façon de présenter ta recette ;-) Bon dimanche bisous

  13. Natly le 22 avril 2012 à 11 h 23 min

    Ouf, Quel voyage tu as fait pour cuisiner « un modeste steak haché-pâtes » !! ;)… j’ai adoré ton histoire… Merci pour cette jolie recette que tu as su mettre en valeur. Bisous et bon dimanche.

  14. EnviesDélices le 22 avril 2012 à 9 h 21 min

    Hey, même que j’ai réussi à relever le défi … bon ok, j’ai pas utilisé le même opératoire, c’est un peu de la triche :)