Mousse onctueuse de Pyrénéens, millésimée 2007

24 janvier 2012

Bon, j’imagine que, comme moi, ça vous arrive souvent d’avoir invité des gens que vous ne pouvez pas blairer à dîner…

Non ? Si vous ne les aimez pas, vous ne les invitez pas ? Et ça vous arrive jamais de dire des conneries complètement bourrés que vous devez assumer derrière ?

Bref, imaginons que ç’eut été le cas, et mettons nous en situation…

Nous sommes samedi après midi et la nuit dernière, complètement bourré vers 4h du mat’, vous avez croisé dans votre dancing préféré, votre ex / votre belle-mère / votre chef de service / le représentant du syndic de copropriété de votre résidence (rayer les mentions non conformes)(si vous avez croisé tout ce monde en une soirée, pensez à changer de dancing)(ou à changer de vie)… Evidemment, en mode « chuis bourré mais j’dis que chu pas bourré, et j’aime tout le monde, ouais, même toi, mon pooote ! », vous leur avez payé un verre (probablement sur le compte d’un gars que vous connaissez pas), et vous les avez invité à manger le lendemain soir… Et maintenant, réveillé, mal au crâne, en plein hangover, faut assumer…

Bon, alors, qu’est-ce qu’on prépare de bon à manger ? L’essentiel (la problématique je dirai même)(whaaa, ça déchire tout ce blog avec ce vocabulaire niveau 4e techno sur le tard), c’est de faire bonne figure en face… mais quand même, en calant  un petit coup de pute discret… C’est pour ça que pour le menu, je vais vous laisser chercher l’apéro, l’entrée et le plat sur des vrais blogs culinaires qui sont quand même vachement mieux que le mien (faudra que je fasse des petits coups de promo à ces vrais blogs quand même un jour, vu que je renvoie en permanence chez eux).

Moi, je m’occupe du dessert, et nous allons donc faire :

« Une mousse onctueuse de chocolats Pyrénéens, millésimée 2007 »

 Bon, on va faire rapide pour vous prouver à tous que c’est super simple d’essayer d’empoisonner quelqu’un :

1) Ça y est, vous êtes bien réveillé ? Rentrez chez vous… Si vous vous êtes réveillé dans la rue, dans un parc, dans un zoo, essayez de trouver un métro ou un taxi. Si vous vous êtes réveillé avec une fille inconnue, bravo, barrez vous sans faire de bruit et sans essayer de regarder à quoi elle ressemble (alcohol’s a bitch). Si vous vous êtes réveillé avec un animal, accroupissez vous à sa hauteur, ne perdez jamais le contact visuel avec lui, et barrez vous en reculant tout doucement, en étant prêt à tout moment à lui jeter de la cannelle à la gueule…

2) Ca y est, vous êtes rentré ? Bravo ! Prenez un café, une douche, changez vous, faites caca… (je sais, c’est classe, mais j’ai toujours rêvé de dire ça sur internet) et réunissez 80 gr de lait, 1 jaune d’oeuf, 4 blancs d’oeufs, 2 cuillère à soupe de sucre semoule, et environ 200 grammes de chocolats Pyrénéens périmés depuis mai 2007.

3) Faites bouillir le lait, coupez le feu, et ajoutez les Pyrénéens concassés. Touillotez.

4) Ajoutez le jaune d’oeuf. Touillotez.

5) Battez les blancs en neige avec une pincée de sel (ahah ! c’est la merde là hein ? Pas de panique, Top Chef reprend bientôt). Ajoutez progressivement le sucre tout en battant.

6) Incorporez délicatement (c’est à dire, pas comme un gros bourrin) les blancs en neige au reste de la préparation.

7) Frigo quelques heures, servez froid.

Et voilà ! Normalement, on ne devrait pas sentir, ni au goût, ni à l’odeur, que le chocolat est périmé depuis presque 5 ans, et ça devrait leur donner la chiasse, sans les tuer, normalement…

Petite astuce : Si vous souhaitez faire cette recette à quelqu’un que vous aimez bien, remplacez le chocolat périmé par du chocolat amer non périmé.

Enfin, tout ça juste pour vous faire passer cette petite annonce :

Vends boîte de Pyrénéenens neuve sous blister, jamais ouverte, collector, date de péremption : mai 2007. Faire offre.

 

Et je voulais également vous souhaiter à tous, tant que c’est encore temps, une très belle année française, chinoise, tout ce que vous voulez… Alors voilà, bonne année, je vous souhaite à tous très sincèrement plein de pognon, du cul, des bonnes bouffes et surtout, la santé !

Tags: ,

4 commentaires pertinents

  1. Riton le 24 avril 2012 à 0 h 23 min

    « Les tigres aiment le poivre, c’est la cannelle qu’ils aiment pas… »

  2. Ka le 28 mars 2012 à 9 h 46 min

    C’est censé faire quoi la canelle à la gueule de l’animal à part me faire exploser de rire en buvant mon café en te lisant ??? :D

  3. Riton le 3 février 2012 à 17 h 03 min

    Les « Mon Cheri », c’est pas bon…

  4. ben le 24 janvier 2012 à 23 h 32 min

    C’est faisable avec des « mon chéri » ?